Grimpée de l’Alpe-d’Huez

Suite au week-end briançonnais et en vue de l’Arvan-Villards j’avais décidé de faire l’impasse sur la Marmotte depuis longtemps… Mais la grimpée de l’Alpe-d’Huez le dimanche est une belle occasion de revoir les héros de la veille, et de signer un temps de référence sur les 21 lacets les plus célèbres du monde. Près de 250 concurrents au départ, la plupart ont déjà pédalé la veille sur une épreuve caniculaire : bravo à eux car malgré une sortie de 4h à faible intensité mes sensations ne sont pas terribles à l’échauffement.

Grimpée de l'Alpe-d'HuezAu moins celui-ci se fait dans la fraîcheur (rare ces temps-ci), même si la température monte au départ, donné sous le soleil. Comme prévu ça part très fort dès la rampe initiale : Mickaël veut conclure en beauté “son” Trophée de l’Oisans et un petit groupe se constitue à sa poursuite, avec notamment Stefano (vainqueur la veille), Alexis et Frédéric. Derrière j’amortis comme je peux le démarrage (à 350-400 W tout de même), avant de voir Cédric puis Jérôme me revenir dessus à la Garde.

Jérôme ne ralentit pas, nous lâche et arrive à faire la jonction avec le groupe de chasse, tandis que je maintiens l’écart -une trentaine de secondes- avec Cédric dans la roue. Il ne peut pas me relayer et c’est bien normal : nos efforts de la veille ne sont pas comparables valtrex cost. Il tient néanmoins bien sa place, jusqu’à ce que Kenny revienne à son tour après un départ prudent.

Nous souffrons dans sa roue, mais devant aussi : il mène un bon train et je le relaye à la sortie d’Huez, où nous reprenons Frédéric qui gère sa fin de montée. Il fait chaud, j’ai de plus en plus de mal à tenir les relances en sortie de virage et finis par craquer dans la ligne droite avant le Vieil-Alpe. Un peu au mental, beaucoup aux jambes : l’écart enfle et je vois mes adversaires s’expliquer pour les places d’honneur du top 10, duquel je ne ferai pas partie aujourd’hui.

Je m’arrache pour passer au Vieil-Alpe en moins de 44′ (record personnel battu), un dernier effort dans le tunnel puis l’avenue Brandes et je franchis la ligne onzième en 47’45”, mon poursuivant à quelques secondes derrière. Mickaël Gallego l’emporte devant Dan Evans et Christoph Fuhrbach ; Alexis Todeschini et Stefano Sala complétant un beau top 5 majoritairement constitué de finishers de la veille, chapeau 🙂 De mon côté je m’attendais à un peu mieux : certes j’améliore mon record de 2013 (une minute de mieux), mais ça manquait de fraîcheur physique et mentale… A corriger rapidement cette semaine, dernière ligne droite pour l’Arvan-Villards !

Résultat(s) : Grimpée de l’Alpe-d’Huez

3 réflexions au sujet de « Grimpée de l’Alpe-d’Huez »

  1. Ping : La cyclosportive la MARMOTTE. 21 lacets et plus encore …

  2. Merci Gilles.
    J’essaierai d’y repasser un mercredi d’août, avec plus de fraîcheur et zéro accessoires superflus sur le vélo… histoire d’approcher les 45′ devant le Palais des Sports (42′ au Vieil-Alpe, à la louche).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *