2 heures de Seyssins

Je n’ai pas encore enfourché mon VTT en 2010 lorsque Philippe m’appelle ce samedi, à la recherche d’un équipier pour disputer les 2 heures de Seyssins le lendemain. N’ayant jamais essayé auparavant ça me tente, et malgré la météo automnale annoncée j’accepte de prendre le départ. Le principe est simple : un circuit physique et technique d’environ 2.5 km, à parcourir à tour de rôle un maximum de fois, et un classement à la fin. De quoi faire un bon fractionné, chaque tour se faisant à bloc…

2 heures de SeyssinsPhilippe fait le départ, avec un mass-start pour prendre les vélos, très “24h du Mans”. Il se fraye un chemin tant bien que mal parmi la trentaine d’équipes présente, et me donne le relais en 10° position. Bien motivé malgré le vent et la pluie je pars à fond et commence à remonter quelques concurrents. Le coeur monte bien dans les tours et les jambes sont correctes, ça me permet de rectifier quelques fautes techniques, le temps de bien “sentir” les points chauds du tracé.

Je passe la main en 7° position, à la bagarre avec deux équipes de Chambéry. Philippe peine à garder le contact avec l’un des concurrents, bien meilleur vttiste que nous ; je m’emploie à rattraper le temps perdu durant mes relais. Avec les passages le terrain devient de plus en plus glissant, et les écarts se creusent irrémédiablement d’autant que je perds du temps sur chute dans mon avant-dernier relais.

Dès lors nous nous employons à conserver notre 8° place, ce qui sera chose faite jusqu’à l’arrivée franchie ensemble. Voilà une belle manière de renouer avec les sensations du VTT, sur un format d’épreuve que j’ai particulièrement apprécié : court mais intense, avec une bonne dose d’adrénaline. La saison 2010 s’achève réellement aujourd’hui ; le rendez-vous est pris pour 2011 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *