Faucigny – Glières

Une fois n’est pas coutume je privilégie une épreuve (presque) locale en participant à la Faucigny-Glières et son fameux final vers le plateau de Solaison. L’épreuve est relativement courte (120 km) et les difficultés peu difficiles pour forcer la décision : ça devrait se finir entre grimpeurs sur une course de côte de 11 km à plus de 9 % de moyenne. L’ambiance est décontractée au départ de Bonneville sous un franc soleil et une chaude atmosphère : l’occasion de discuter avec les collègues avant que les choses sérieuses ne commencent.

Lire la suite

Time Megève Mont-Blanc

Après plusieurs saisons de fidélité au Mont-Ventoux et l’épreuve qui lui est associée, j’ai décidé cette année d’aller à Megève malgré une météo plus qu’incertaine. Le parcours s’annonce très difficile et montagnard avec deux difficultés majeures (col du Pré, col des Saisies via Bisanne) entrecoupés d’autres cols moins longs et néanmoins difficiles, avec peu ou pas de vallée entre chaque. Certaines portions descendantes du départ sont neutralisées et c’est heureux, car les violents orages de la veille ont dégradé des routes savoyardes qui souffrent habituellement chaque hiver.

Lire la suite

Albigeoise

Avec Brice ce matin nous avons rendez-vous en terre inconnue, sur les routes tarnaises autour d’Albi. Beaucoup d’effervescence devant la cathédrale Sainte-Cécile au moment de s’engouffrer dans les sas de départ, car aujourd’hui c’est l’une des rares occasions de se qualifier pour les Mondiaux Masters UCI qui auront lieu dans trois mois au même endroit, sur le même parcours. C’est également l’opportunité de voir à quoi ressemble le parcours, dont le profil ne nous inspire guère. Avec la première (et principale) difficulté après 50 km de plat sur des routes tortueuses, nous autres frêles grimpeurs ne seront évidemment pas à la fête face à un peloton international de costauds prêts à écraser les pédales dans le vent.

Lire la suite